Sur le mont Josaphat, y'a pas de pigeons !
Voir l'image d'origine  Sur le mont Josaphat, y'a pas de pigeons !-
  • Film de Jean-Marc Vervoort
  • Durée : 79 min - 2013 - Belgique
  • Depuis 2005, Cinémondes - le festival international du film indépendant de Lille s'engage pour le droit à la création cinématographique de chaque peuple dans sa diversité : « le rayonnement des cultures du monde constitue une étape nécessaire à la connaissance mutuelle afin de susciter auprès de tous les publics une réflexion sur les réalités politiques, économiques, sociales et culturelles dans le but de contribuer au rapprochement des peuples de toutes origines ». www.fifilille.com. Les films de la Collection Cinémondes ont tous été présentés dans le cadre de ce festival. Pour le troisième volume de cette collection, voici le film belge Sur le mont Josaphat, y'a pas de pigeons !


    Alain Tiwili est au bord de la crise de nerfs : il vient de se faire mettre à la porte pour cause de reportage politiquement incorrect sur la famille royale belge, et son amie Poum menace de le quitter s'il ne s'astreint pas immédiatement à suivre une thérapie de couple sous la houlette d'un gourou conseiller conjugal. Cerise sur le gâteau, une dernière chance lui est offerte : le big boss de la télé lui propose de se racheter en pondant, en l'espace de ving-quatre heures, un reportage à sensations sur... la disparition mystérieuse de dizaines de pigeons au parc Josaphat !


    « Un After Hours belge totalement délirant. Une comédie complètement déglinguée . On a bien rit. » (www.cinergie.be).


    « Un rythme vif, un ton vivant et un certain goût de la métaphore. » (www.fifilille.fr).


    «  On s’est laissé emporter par son acteur principal, Oliver Ythier, brillant. » (www.cinergie.be).


    Sélection Festival International du film Francophone de Namur 2009. Nominations "Meilleur film" et "Meilleur réalisateur" au Festival du Film de Milan 2009.



    BONUS : 2 courts métrages de Jean-Marc Vervoort

    -Le Pendule de Mme Foucault (11 min., 1994), Sélection "Semaine de la critique" Cannes 1995.

    -L'Homme animal - le pingouin (27 min., 1996), Grand Prix au Festival du Court de Lille 1996.