Un singulier voyage de l'homme aux yeux de chat
Voir l'image d'origine  Un singulier voyage de l'homme aux yeux de chat-
  • Film de Didier Mauro
  • Durée : 90 min - 2013 - France
  • L'homme aux yeux de chat est poursuivi. Certains veulent sa perte car il cache, dans les montures de ses lunettes, un modèle environnemental et social pour changer le monde. Il rêve d'éoliennes, de panneaux solaires et de rondeurs féminines. Il fuit. En Essonne, les réels se mêlent à l'irréel. Puis, il disparaît à Tahiti rejoindre un ami maori. À Madagascar, il se cache dans une cérémonie de famadihana. Mais ses ennemis ne le lâchent pas. Il repart alors vers l’Europe puis Cuba...


    COMPLÉMENTS


    EAUX PENSANTES (2010, 5’30). Un matin, l'homme aux yeux de chat procède à quelques activités quotidiennes. Il se teint en blond, puis se rase, tire une chasse d’eau, prend une douche, fait une vaisselle. Chaque fois, il s'interroge : quelle quantité d'eau de l'océan utilise-t-il dans chacun de ces actes ? Il réfléchit : les médias s'extasient parce que des quantités infimes d'eau ont été découvertes sur la lune, tandis que des millions de mètres cubes de déchets sont déversés, chaque jour, dans les océans terrestres ! Sélection au Festival International du Film de l'environnement de Kairouan.


    UN VOYAGE EN ITALIE (1978-2010, 25‘30). Lui, 25 ans, étudiant en cinéma. Elle, 16 ans, lycéenne. Entre 1976 et 1978, ils parcourent les routes d’Europe, avec un chat, dans une vieille 2 CV Citroën. En 1977, ils repartent en Italie. À Venise, Florence, et Pise, ils recherchent le "hasard fortuit" surréaliste : éloge de la révolution, critique radicale de la société de consommation et de la religion, humour rebelle...